Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les bafouilles de Figaro

Les bafouilles de Figaro

De la culture, des arts, des photos, des actus made in Grenoble et tout plein de bafouilles !

Publié le par Figaro
Publié dans : #Musique, #Concerts, #Soirées, #Bla-bla

Mardi soir, retour dans le petit bar où j'avais passé une si bonne soirée le mois dernier pour une nouvelle soirée organisée par mon pote et ex-collègue Bertrand. Sauf que cette fois, les choses ne vont pas se dérouler de la même manière.La soirée étant annoncée pour 19h, je me pointe un tout petit peu en avance et là le patron du bar m'avoue qu'il a décalé la sortie à 20h30 mais qu'il n'a prévenu personne dans l'espoir que les clients se pointent à 19h et consomment de l'alcool, histoire de remplir les caisses. Je trouve la méthode écœurante et au final pas si maligne que ça car comme je l'ai fait, une fois au courant, certains clients ont fait demi-tour. Moi j'ai quand-même poireauté un peu, histoire de papoter avec mes amis qui comme moi étaient venus à 19h. Et le pire dans tout ça c'est d'avoir grugé les gens sur l'horaire pour qu'ils consomment alors que le bar n'était même pas ouvert, les musiciennes faisant les balances pour leur concert à venir.

Moi je suis rentrée, laissant sur place H. et R. qui m'ont dit que le concert aura démarré à 20h50 ! Et à part ça, vous allez me dire, qu'est-ce qu'on y jouait ?

Ça :

Et il parait qu'elles ont déchiré.

Bon, la prochaine fois, soit on s'abstiendra de retourner dans ce lieu, soit comme on est sympa et que la prog l'est aussi, on fera le décalage de l'horaire nous même pour arriver à la vraie heure. Mais n'empêche cette mésaventure donne bien envie d'utiliser des gros mots tels le nom du groupe !

Et puis autant le dire, le style grunge est passé de mode et n'a été qu'un feu de paille, alors...

Voir les commentaires

Publié le par Figaro
Publié dans : #Bla-bla, #Musique

Hier une journée harassante, le matin courses pour moi, à peine le temps de manger que Maman m'appelle : son Auxiliaire de vie ne viendra pas, elle est malade pour la 2ème fois en 15 jours. Il faut donc que je la remplace. 15 km de bus plus loin, je suis chez elle, file relever ses recommandés à la poste et envoie son courrier, puis file faire ses courses et revient lui les amener avant de rentrer chez moi. 19h30, je suis crevée, je traine sur le net car rien à la télé, que des trucs pas jovials...

Là une petite découverte grâce à Urgence Disk à Genève, ça bouge c'est juste ce qu'il me faut, sur un petit air de blues rock.

Ce jeudi, je l'espère plus reposant, car ça fait 2 jours de m*rde que je passe d'affilée.

Un peu de calme, c'est tout ce que je demande !

Have fun :)

Voir les commentaires

Publié le par Figaro
Publié dans : #Festivals, #Concerts, #Musique, #Evènements
Festival Magic Bus

Voilà un festival auquel je ne participerai pas mais j'avais envie d'en parler car je trouve la prog alléchante et j'ai bien connu le patron du petit magasin de disque "Magic Bus", disquaire qui a hélas mis la clé sous la porte il y a quelques années déjà mais qui perdure dans l'organisation de ce si beau festival.

Voir les commentaires

Publié le par Figaro
Publié dans : #Musique, #Rendez-vous littéraires, #Bla-bla
In my mailbox - spécial musique

Après un vendredi soir extatique où j'ai revu mes potes d'Owun jouer un concert qui fut transcendantal voire orgasmique. Oui j'ai plané pendant près d'une heure 30 je peux le dire, les emmerdes (de voisinage) sont apparues et m'ont quelque peu gâché mon plaisir.

Aujourd'hui le soleil me nargue alors que c'est ménage, vaisselle et lessive et heureusement je vous présente, ce que j'ai reçu dans ma BAL pour me changer les idées.

Un bouquin : Apocalypse Bébé de Virginie Despentes, Le CD du groupe lyonnais Tisiphone acheté à la bobine, le vinyle de Martin Bisi et l'album des Liminanas qui est une pure merveille !

Un bouquin : Apocalypse Bébé de Virginie Despentes, Le CD du groupe lyonnais Tisiphone acheté à la bobine, le vinyle de Martin Bisi et l'album des Liminanas qui est une pure merveille !

J'ai aussi reçu 2 superbes T-Shirt de chez EMP que je vous montrerai à l'occasion et j'ai une place de de concert pour aller voir les RHCP à Bercy le 15 Octobre ! (Trop contente)

N'empêche les soucis sont là et je vais me battre pour concrétiser mes rêves, ne pas me laisser saper le moral avec en plus un déménagement à préparer !

Bon Dimanche et Have fun !

Voir les commentaires

Publié le par Figaro
Publié dans : #Lieux, #Musique, #Art
Façade du 102 (Photo du net)

Façade du 102 (Photo du net)

J'ai passé par mal de très bonnes soirées dans le temps, au 102 rue d'Alembert à Grenoble, fameux local autogéré. Voici la présentation du festival L'effervescent 2 qui s'y déroulera :

Du Jeudi 19 Mai, 18h00, au dimanche 22 Mai, 2/4/5/8 euros

L'Effervescent 2 festival
Suite à l'effervescence des trente ans du 102 en 2013 et de Stellaire Amas en 2014, il fallait tenter de recréer un événement concentré sur quelques jours, ce que certains nomment festival.

Alors Le 102 s'associe à Metamkine pour vous présenter L'Effervescent 2.

Du son, de la musique, des films, des conférences, des destructions instrumentales, un parcours sonore, des fantômes, du MP3 décompressé, du local et de l'international, du vin nature avec OvniVins, une restauration végétalienne avec de supers cuisiniers, et plus si affinités.

L'Effervescent 2, c'est se dissoudre en bouillonnant.

Un effet revigorant pour rester exalté.

Un petit rien qui laisse des traces dans tout le corps et longtemps après.

Une disparition enivrante et une destruction toute en douceur.

Venez partager av
ec nous ce bouillonnement tumultueux !

Et avec par exemple pour la soirée du 19 Mai :

Mineur
De l’indie-core made in le102.
Une proposition du local de répétition du 102.

Arnaud Rivière
Électrophone réparé, table de mixage préparée…
Arnaud Rivière joue de l’électrophone avec force et violence, prépare sa table de mixage avec du 9 volts, sature le signal audio avec joie et sournoiserie. À chacun de ses concerts, c’est la mort et la renaissance d’un bricolage brutal.
http://http.http.http.http.free.fr

Moe
Tomas Järmyr batterie
Guro S Moe basse & chant
Håvard Skaset guitare
Un trio rock norvégien, qui allie force et dextérité, approche punk rock et volonté expérimentale.
Une énergie hallucinante menée par la charismatique chanteuse Moe.
Satan, sors de ce corps !
https://soundcloud.com/moepage

Jérôme Fino
Né en 1981, Jérôme Fino est un artiste vidéaste. Il filme et travaille en collaboration avec d’autres artistes. Sa pratique interroge l’espace public et l’espace sonore par différentes approches, intrusives, activistes ou encore contemplatives.
Ses vidéos sont visibles durant tout le festival.

Le tout de 18 à 23h.

Le 102, un lieu incontournable d'une certaine scène artistique que l'on pourrait qualifier d'Underground puisqu'en marge des projets communs formatés pour faire du fric et plaire au plus grand nombre. Ici les mots d'ordre sont partage et créativité.

Voir les commentaires

Publié le par Figaro
Publié dans : #Le Blog

Toutes les bonnes choses ont une fin et il faut surtout savoir passer à autre chose quand quelque chose ne marche pas. Ce blog ne trouve pas son lectorat et de mon côté j'ai peu de temps pour faire de la promo et passer chez les autres blogueurs. C'est donc avec un certain regret que j'y met une touche finale avec cet article. Cependant, je ne le supprimerai pas car les articles parus sont le fruit d'un certain travail de recherche.

Je vais réfléchir à de nouveaux projets, qui je l'espère auront plus de succès. Je ne baisse pas les bras, j'avance !

J'ai été heureuse de rencontrer certains blogueurs sur cette plate-forme que je continuerai à suivre discrètement.

Bonne continuation à tous et merci aux quelques irréductibles de m'avoir suivie !

Voir les commentaires

Publié le par Figaro
Publié dans : #Musique

NADJ est sur la route du rock depuis 20 ans. Après avoir connu les louanges des médias (invitée par Taratata, Ce soir ou jamais, article dithyrambique dans Rolling Stone Magazine), les galères judiciaires contre des labels de musique (2 procès qu'elle a gagné) et après avoir parcouru le Canada et l'Ouest américain, la chanteuse est de retour avec un EP que vous pouvez vous procurer entre autres sur Bandcamp et dont voici un premier extrait : La fièvre, où se mêlent subtilement sa voix d'ange et un bon rock pêchu comme on aime !

Une Artiste à (re)découvrir d'urgence !

Voir les commentaires

Publié le par Figaro
Publié dans : #Musique, #Concerts
Pixvae + Zarboth

Voilà un concert que j'aurais bien aimé aller voir. Seulement j'ai explosé mon budget sorties et il ne me reste plus rien.

D'un côté Pixvae, formation de Cumbia core réunissant plusieurs groupes et une chanteuse, tout cela est très bien expliqué dans le petit clip que je vous ai mis et sur le site de la salle dont je vous ai mis le lien.

De l'autre Zarboth, groupe de rock noise, un style avec lequel je renoue et que je m'habitue peu à peu à réécouter. Là aussi voir le clip et la présentation.

Tout ce beau monde sera en concert le Mercredi 4 Mai à la Source à Fontaine (38) près de Grenoble et en partenariat s'il vous plait avec Radio Campus Grenoble.

Voir les commentaires

Publié le par Figaro
Publié dans : #Musique

Cet excellent morceau a été rappelé à ma mémoire dans le documentaire de mardi soir Sound and Chaos : the story of BC Studio. Il a en effet été enregistré dans le studio de Martin Bisi.

Savoir ça m'a mis une claque car gamine j'aimais beaucoup ce titre même si je ne pouvais pas regarder le clip qui me donnait des cauchemars. J'avais alors 9 ans. Je ne me doutais pas alors à l'époque que plus de 30 ans plus tard je rencontrerai celui qui a enregistré ce morceau.

Comme quoi, dans la vie tout n'est pas écrit à l'avance et il y a plein de surprises !

Voir les commentaires

Publié le par Figaro
Publié dans : #Musique, #Réflexions

J'avais envie de faire un post sur l'oubli. Une personne chère disparue, une rencontre qui vous marque, il est des personnes qu'il est plus difficile à oublier que d'autres. Et d'ailleurs faut-il les oublier ? Le problème est que leur simple souvenir peut-être douloureux. Il peut se mêler à des regrets ou des espoirs déçus. Personnellement même si je le devrais peut-être je n'ai pas envie d'oublier à 100% ces personnes qui m'ont marquée. Les mettre dans un petit casier de ma tête, que je n'ouvrirai que parfois, pour les laisser respirer ou reposer en paix, mais ne pas faire une croix sur leur existence qui m'a apportée quelque chose à un moment où à un autre.

J'ai cherché à illustrer ce billet musicalement, et je n'ai trouvé que ces 2 titres qui laissent à désirer quant à leur qualité artistique. Cependant ils évoquent bien une certaine nostalgie.

Pardon pour les mélomanes avertis, ce qui va suivre risque de vous écorcher les oreilles. Don't listen it !

Les autres personnes qui comme moi ont vécu leur jeunesse dans les 80's et les 90's seront plus indulgents !

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog